Vers l'amour du prochain
La Sainteté une grande histoire d'amour
Prendre ou donner : la dynamique du monde
Les racines de l'amour
4 manières de donner et de recevoir
Aimer la différence de l'autre
Ecouter, c'est aimer
L'urgence d'aimer aussi l'étranger
Au quotidien aimer son prochain est-ce possible ?

 

 


 

 

" Tu aimeras ton prochain comme toi même" lévitique 19, 18

La forme grammaticale employée dans le texte en hébreu n'est pas la même que celle employée dans le verset "Tu Aimeras ton Dieu" qui est VEAVHTA mais précisément VEAHAVTA LE REYAKHA , que l'on pourrait traduire par
" tu aimeras, en allant vers ton prochain"

L'accent étant mis sur les actes et le comportement plus que sur les sentiments. Aimer son prochain c'est avant tout s'abstenir de lui faire du mal., Hillel Grand Rabin de Jérusalem, le traduit par
"ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasses.Voilà toute la Thora, le reste n'est que commentaire" Talmud de Babylone, Chabbat 31.
Et c'est aussi l'empêcher de faire du mal.

Notre histoire individuelle s'inscrit dans l'histoire du monde, il est donc impossible de juger ce qui est bon pour l'autre, et même pour soi, ne dit on pas "Il y a des richesses qui sont gardés pour être donné à certains pour leur plus grand malheur".l'Ecclésiaste.
Seule la connaissance de la loi permet de ne pas se tromper; et même si son application n'est pas dictée par un amour spontané envers l'autre , il devient un véritable amour de Dieu.

Selon Rachi, prochain et Dieu sont désigné par le même mot. la reconnaissance de Dieu permet d'aimer l'autre. .
Aimer l'autre, c'est aimer Dieu. L'amour altruiste est une invention de la Thora.
Il ne s'agit pas d'aimer son prochain dans le but d'être aimé mais parceque je suis l'Eternel. Les humains méritent d'être aimés parcequ'ils ont été créés à Son image.
Chaque commandement porte en lui une transcendance qui va modifier le réceptacle qu'est l'homme, son égo va se refermer pour laisser la place à l'autre, c'est le dépassement de soi.

 

.LA SAINTETE UNE GRANDE HISTOIRE D'AMOUR

 

Si on replace dans son contexte le verset "Aime ton prochain comme toi même" , on s'aperçoit qu'elle fait partie des conditions nécessaires à l'accomplissement du commandement énoncé au début du chapitre 19 du Lévitique, 18 versets plus haut : "Soyez saints car Moi, le Seigneur ton Dieu, Je suis saint."

L'amour n'est pas le début ou le résultat immédiat de l'aspiration vers la sainteté, mais son apothèose, fruit d'une longue série de commandements à appliquer dans la vie quotidienne. Thora aujourd'hui Plinks

C'est notre capacité d'aimer qui nous rapproche de la Lumière et de la sainteté, elle nous rapproche de l'attribut fondamental de Dieu qui est le don.
La Thora nous a donné tous les moyens pour aimer sauf un : celui d'aimer.


 

 

 

PRENDRE OU DONNER : LA DYNAMIQUE DU MONDE

d'aprés Rav Dessler

Le monde est construit sur le Hessed - la générosité -
Si seulement l'homme comprennait que l'on finit par aimer celui à qui l'on donne, il se rendrait compte que l'autre lui paraît étranger uniquement parcequ'il ne lui a encore rien donner.
L'amour et le don sont indissociable, l'homme est attaché aux choses ou aux êtres que dans la mesure où il s'est investit en temps ou en argent.
C'est le don qui engendre l'amour.
En donnant on se rapproche de la personne on participe à ce qui la constitue.
Si l'on donnait du temps, de l'argent, si l'on faisait du bien à tous ceux que l'on rencontrait sans distinction de couleur, de race ou de religion, on ne tarderait pas à s'apercevoir que tous sont des proches, tous sont aimés, tous sont devenus une partie de soi même.
Parceque nous ne sommes pas animés de façon naturelle à la générosité, il faut l'acquérir.
 


Hafets 'Haïm disait"il ne faut pas collecter, il faut donner tout les jours :
" S'habituer à voir des pauvres et leurs donner, même si la pitié précède à la générosité, c'est une étape indispensable.Donner quotidiennement permet de développer sa capacité de donner et donc d'aimer."

Il y a ceux qui donnent et ceux qui prennent...

"Il fait du bien à son âme, l'homme généreux" (Prov. XI, 17)

Les premiers donnent de tout leur être sans limite, car ils font de leur vie un don à autrui.
Donner est le propre de l'homme heureux.

Sa source de joie est spirituelle, son coeur s'élargit aux dimensions de son bonheur.

Le désir de faire du bien provient d'une harmonie intèrieure qui l'amène à donner à l'autre.
C'est le niveau spirituel des justes de ceux qui agissent par amour (Chabbat 88 b).

L'humanité à besoin de ces fous qui donnent tout par Amour.

Le véritable pauvre n'est pas celui qui manque d'argent, mais celui qui n'à rien à donner.

Un pauvre peut être riche en bonté.

Donner est une force sublime, un des attributs de Dieu.

Opposés à ceux qui donnent, ceux qui prennent continue de prendre sans jamais être rassasiés, et sans rien donner en échange - c'est la racine du mal.
"Sans la crainte de l'Etat chacun avalerait son prochain vivant" (Pirkei Avoth/Maxime des pères 3,2)

Ces deux tendances - prendre et donner- sont l'origine de tous les traits de caractère et de toutes les actions. C'est une loi fondamentale, l'aspiration du coeur ne connaissant aucun compromis, dans tout acte, toute parole, toute pensée, soit l'homme se dévoue et donne ,soit il s'empare et prend.

 

Les racines de l'amour

Il n'y a personne au monde qui ne possède une étincelle de la capacité divine de donner, même les êtres les plus dénués de sentiments humains, ne peuvent éprouver une joie complète que si elle est partagée, si ils n'ont pas d'enfants, ils sont souvent attachés à des animaux domestiques.
Le partage est donc nécessaire

Pour que le bien subsiste Dieu créa la Femme à Adam afin qu'il puisse s'épancher, partager et avoir un vis à vis.

Si la famille et en l'occurence le couple sont le fondement du monde c'est pour que le bien se perpétue.
Au commencement est donc
la Relation, qui est acte créateur .La bible commence par la lettre beith dont la valeur numérique est 2 : c'est le nombre premier de la Relation.
Avant le 2, au niveau 1 il n'y avait pas de relation.
Avant le beith de beréchith, il n'y a rien. Tout commence avec le 2, avec la Relation, tout procède d'elle. Alice Marciano editions Tsedek.

Le je s'accomplit en accomplissant le tu, en le réalisant, en l'élevant à la personne : Je m'accomplis au contact du tu, je deviens je en disant tu." Buber.
L'amour n'existe que pour l'autre
"car là où je n'ai devant moi absolument aucun toi, aucun autre être que je pourrais aimer, il ne peut y avoir d'amour"Alice Marciano

 

 

 

 

 

 

QUATRE MANIERES DE DONNER ET DE RECEVOIR

 

- Celui qui reçoit sans donner : l'enfant
- Celui qui donne pour recevoir : l'interressé
- Celui qui donne et qui ne veut pas recevoir : l'orgueilleux
- Celui qui donne tout parcequ'il à tout reçu : le sage
 

On ne possède vraiment que ce que l'on a donné

 

 

QUATRE MESURES DANS L'HOMME

- "Mon bien est mien et le tien est tien" : c'est la moyenne mesure
- "Mon bien est tien et ton bien est mien" : c'est la mesure de l'avare
- "Ton bien et mon bien sont miens " : c'est la mesure du méchant
- "Mon bien et ton bien sont tien " : c'est la mesure du Juste
 
 
 

 

 

 

AIMER LA DIFFERENCE DE L'AUTRE

 

Aimer l'autre ce n'est pas se reconnaître en lui, c'est justement reconnaître sa différence qui fait qu'il est l'autre, mais qu'il est comme toi, dans une attente d'amour, et de reconnaissance parceque tout être humain est "kamokha" exactement comme toi : Une personne, non un simple numéro, un original non une copie.

Selon Rabbi Akiba, l'amour du prochain est beaucoup plus qu'une simple obligation de la Thora, il s'agit d'un de ses grand principes et comme la source et le critère déterminant de tous les autres commandements.
Dans le livre Chnei Lou'hot Habérit -Chla- il est démontré de façon magistrale comment tous les 613 commandements découlent directement de de l'amour du prochain.

Cet enseignement vient d'un fils de converti, venu dans une démarche royale à la Thora, en vue d'enrichir Israel. Rabbi Akiba découvrit la Thora à 40 ans, aidé de sa femme il enseigna la Thora comme personne ne l'a enseigné.
Il forma environ 24 000 élèves, beaucoup de ses élèves moururent par milliers jusqu'au 33 e jour de l'Omer, pourtant pas un seul ne vaut un érudit d'aujourd'hui. Malgré leurs grandes qualités spirituelles ils leurs manquait le véritable amour de l'autre. Il ne savaient pas aimer.

 

 

Ecouter, c'est Aimer

 

L' 'écoute est un comportement essentiel vis à vis de l'autre, c'est l'attention, c'est la valeur qu'on lui porte . C'est ce qui mène à la compréhension. Ecouter l'autre c'est avant tout lui donner du temps, cadeau inestimable de nos jours. D'ailleurs si les initiales du Shema Israel- Ecoute Israel- forment le mot SHAI qui veut dire cadeau ou don, ce n'est peut être pas par hasard ?
C'est par l'écoute que l'autre existe,
"C'est par l'écoute que se crée des liens avec l'autre, et ce sont ces liens qui font les amis."


Le Petit Prince et le Renard de St exupéry l'illustre à merveille :

"On ne connait que les choses que l'on apprivoise, dit le renard .Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands.Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.Si tu veux un ami, apprivoise moi!"

 

C'est d'une rencontre que nous sommes nés, c'est d'une rencontre que nous continuons d'exister.

"Qu'un Tu murmure à notre oreille, et c'est la saccade qui lance les personnes : le moi s'éveille par la grâce du toi"

C'est dire que par la rencontre et reconnaissance de l'autre, tout prend sens et vie.
"Dés que le tu devient présent, la présence naît"

Alice Marciano Tsedek.

 

 

 

 

 

L'URGENCE D'AIMER AUSSI L'ETRANGER ...

On remarquera qu'il est plus aisée d'aimer son proche,que celui qui ne se rapproche en rien. Celui qu'on nomme étranger, parceque étrange , il ne vit pas comme nous.

Parceque, sa présence nous dérange, et qui sait peut être nous remet en question.

Raphael Cohen nous commente l'attitude que doit avoir Israel vis à vis de l'étranger :

"Quand habiteras avec toi un étranger, dans votre terre, ne le lésez pas. L'étranger qui habite avec vous sera pour vous comme un citoyen, et tu l'aimeras comme toi même.Parceque vous étiez étrangers en terre d'Egypte, je suis Dieu votre Dieu" Vayikra 19.33 - 34

Israël doit urgemment s'ouvrir à une compréhension d'autrui que son attachement à des principes fondamentaux rend quelque fois difficile : "Ne lèse pas l'étranger, celui qui fait un pas vers toi. Accompli avec lui une démarche encore plus grande encore plus empreinte d'imagination, d'estime d'amour."

Qu'Israel ait la capacité d'aimer, encore plus, qu'il se situe toujours au de-là de tout amour, dans le respect, dans l'estime. Et les frontières s'élargissent des restrictions douleureuses :

Quand Dieu élargira tes frontières

Il te donnera la terre Promise.

Elargir en toi même tes propres frontières : cela ne dépend que de toi.

"Ta vraie possession de toi même implique que tu sois hospitalier : que ton coeur s'ouvre à autrui : ne sois pas jaloux de ta vérité au point de vouloir en frustrer qui que ce soit. Que la dimension d'étranger que tu avais en Egypte t'ais enrichi, voilà l'exigence de Dieu envers Israel, qui ne lui à donné la thora que parcequ'il avait été brisé par le statut d'étranger".

La même attitude doit être accordée à celui qui désire nous rejoindre, la méguilath de Ruth grand mère du Roi David convertie au Judaïsme, nous enseigne que la venue volontaire est supèrieurement récompensée et confirme les termes de l'alliance avec Dieu le jour du don de la thora au Sinai:
" Ce n'est pas avec vous seuls que j'établis cette alliance et ce pacte mais avec celui qui est présent avec nous devant l'Eternel notre Dieu, et avec celui qui n'est pas présent avec nous aujourdhui" (devarim/Deutéronome 29,13)

Qu'elle définition donner à Israël, sinon celle de coeur du monde que lui donne Rabi Yehouda Halévi ? La Thora commence par la lettre beith et se termine par la lettre Lamed cela fait le mot Lev-coeur.

 

 

 

 

 

AU QUOTIDIEN AIMER SON PROCHAIN EST CE POSSIBLE ?

 

Qu'appelle-t-on son prochain ? Définition du dictionnaire:
chaque homme ou l'ensemble des hommes par apport à un individu.

C'est à dire n'importe qui!

Aimer définition du dictionnaire : Eprouver de l'amour, de l'amitié, du goût pour quelqu'un ou quelque chose.

La seule condition pour appliquer le verset "aimer son prochain"c'est d'absoudre le sentiment d'indifférence et de prendre conscience que l'autre n'est justement pas n'importe qui.
Aimer l'autre c'est vouloir son bien malgré lui, c'est lui donner ce qu'il ne demande pas ,c'est l'emmener au delà de ses limites, c'est d'être là quand il veut être seul... L'indifférence c'est une main pas assez tendue vers l'autre. L'autre qui s'engouffre doucement vers une mort lente sans issue car sans amour;
L'indifférence est un drame de société au même titre que la drogue, à différence prés :c'est que les seuls dealers sont intouchables et pas recherchés j'entends déjà les braves gens s'indignant

- Mais nous n'avons rien fait !

Nos sages sont formels ,celui qui n'applique pas un commandement fait le contraire,
celui qui ne fait pas du bien fait du mal.

Prenons les cas les plus courants, banalisés par notre indifférence
A Paris en particulier, il n'est pas rare d'entendre :
"Ca fait 10 ans, que j'habite dans cet immeuble,je ne connais même pas la tête de mes voisins".Regrettable, mais banal.
Voici quelques solutions qui changeront radicalement vos relations de voisinage et tant pis si votre doux cocoon si tranquille devienne le point de ralliement de tout l'immeuble

Ne vous précipitez pas dans l'ascenseur, de crainte qu'une voisine, ou un voisin puisse y monter avec vous.Au contraire mettez à profit ces quelques minutes de tête de tête pour faire connaissance, qui sait peut être , le mari sera réparer votre ordinateur en panne ou la femme serait ravie de garder vos chers bambins. Allez osez,parler !

Ne refermez pas la porte de votre appartement par crainte que le chien de la voisine s'y engouffre, profitez de cette intrusion pour expliquer tranquillement qu'il serait bien que Médor passé 22heures s'emdorme...Cela vous évitera de pester toute la soirée contre cette malheureuse bête dont les maîtres n'ont jamais supposé que leur petit amour pouvait déranger.

21 heures, des invités surprises et évidemment plus de pain, la boulangerie est fermée bien-sûr..Il ne reste que deux alternatives : manger vos oeufs brouillés au merguez, sans pain, aprés tout c'est plus sain ou prendre son courage à deux mains et d'aller demander à la voisine si elle n'aurait pas une demi- baguette que vous vous promettez de rendre demain.Allez courage c'est la bonne solution!

Au supermarché, l'attente aux caisses est insupportable et en plus il y a un petit malin qui essaye de vous prendre votre tour.Vous avez tout les droits pour vous, même celui d'hurler. Résultat la pagaille est à son comble et l'attente d'autant plus prolongée.La solution : expliquer calmement mais fermement que la queue est à l'autre bout, mais qu'effectivement si il n'a à la main que son mini Mir face à votre caddye prêt à déborder vous êtes d'accord pour lui faire grâce de cette attente supplémentaire mais que demander est tellement plus symphatique !

Vous avez repéré à 20 mètres une superbe place pour votre cabriolet, pas de chance , une vulgaire
4 L vient de vous la faucher.La colère vous saisie, soyez faire play ! Et faites contre mauvaise fortune, bon coeur. Apprenez à sourire, essayez d'effacer votre colère Rappelez vous que la vie n'est pas un long fleuve tranquille mais bien un torrent, sachez l'endiguer. Et que la seule façon de gagner le combat de la vie c'est de l'accepter!

Une amie vous appelle, vous êtes débordée. Ne sachant pas comment lui dire qu'elle est bien mal tombée, vous l'agressez . Alors là, stoppez tout! Vous allez vite le regretter, dites lui plutôt d'une façon franche et directe que vous la rappellerez d'ici deux heures. Mais n'oubliez pas de rappeler...

Ces situations vous font sourire, c'est déjà ça. Le vrai remède est d'apprendre à parler, suffisament pour laisser parler l'autre C'est à dire prendre en considération l'autre comme vous même.C'est tout.

Parler c'est déjà aimer Rav Sitruck.

Claudine Douillet